Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Daniel

BARBECUE-0419_1.jpgDernière rando avant la trêve estivale. Tout était bien programmé pour passer une très agréable journée. Un départ du Boulingrin à 8H45 qui permettait de se lever plus tard, une petite boucle en matinée sur les hauts de Rouen et le Vallon Suisse et pour finir un barbecue chez le Président Gérard et la première dame Annie (la garden-party de l'Elysée en quelque sorte...). Et patatras ! Pour la sixième ou la septième fois de la saison, les Grenouilles tiennent les comptes, nous avons eu droit à la pluie. Et cette fois, toute la journée.

Mais il en fallait plus pour décourager les Courageux et casser l'ambiance.

Le Président, toujours au top, avait prévu le coup. A défaut de terrasse, ce fut la salle à manger, suffisamment grande pour accueillir les 17 participants.

Et le barbecue ? Une voie de "garage" permit à Alain (un cheminot sur une voie de garage est forcément à l'aise) et Gérard la Grenouille d'officier parfaitement au sec, bien qu'un peu enfumés (voir les photos).

Papy et Mamy pour la seconde fois, Gérard et Annie avaient tenu à fêter l'événement avec les Courageux. C'est donc avec grand plaisir que nous avons dégusté leur champagne à l'apéritif, à la santé du petit Théo.

Puis, bien à l'abri et indifférents à la pluie qui tombait abondamment, nous avons attaqué le repas.Comme convenu, les cuisinières et les cuisiniers s'étaient surpassés dans la préparation des cakes, tartes salées,salades, gâteaux. Et nos barbecuemans firent merveille devant la braise et nous livrèrent, grillés à point, merguez, saucisses et côtelettes.

La pluie pouvait tomber, on mangeait bien, on buvait bien, on riait bien.Bref, ce fut un très bon moment passé ensemble. Encore un énorme merci à Annie et Gérard de nous avoir offert cette journée de grande convivialité.

 

Et le demi-sec du titre ? J'y viens.

Les participants au week-end de la Pentecôte connaissent bien l'histoire de la dame qui n'aime que le champagne brut, mais se trompe en l'achetant chez Leclerc. Elle se retrouve donc avec une bouteille de demi-sec (du Canard Duchesne !) qu'elle n'a finalement pas l'occasion d'ouvrir pour ses invités. Le temps passe et quelques mois après (le nombre exact de mois reste très controversé : 4, 6, 8..?) elle retourne chez  Leclerc pour tenter de l'échanger.....(MDR). C'est présenté depuis comme un cas d'école dans les séminaires de formation chez Leclerc : comment retenir son fou rire dans une pareille situation ?

Les Courageux, eux, ont su parfaitement  gérer la situation : ils ont bu la fameuse bouteille au dessert à la santé de "la dame qui n'aime que le champagne brut" qui l'avait apportée. Sûrement que c'est bon le demi-sec.......

Commenter cet article